Philemon

Une réalisation d'Alex B.-Villemaire

Philemon Wright

© Bervil 2007

Cette chanson est inspirée d'un récit authentique produit par Philemon Wright lui-même et présenté devant un comité spécial de la Chambre d'assemblée du Bas-Canada, en 1824. Visionnez un extrait de cette chanson sur Youtube.

J'ai fait un long voyage
Pour répondre à votre comité
J'apporte des messages
Des pétitions qui vont sont adressées
Si vous voulez comprendre
Notre colonie
Il vous faudra entendre
Raconter comment elle fut établie

Nous étions cinq familles
Huit traînes et vingt-cinq hommes engagés
Marchant plus de cent milles
Le long de la Grande Rivière enneigée
Avec l'aide d'un Sauvage
Qui guida nos déplacements
Jusqu'à Hull sans ombrage
Au printemps de l'année 1800

C'est une magnifique contrée-é-e
Au Nord de la rivière des Ottawa
Des ressources jusqu'alors inexplorées
Que nous avons prises de plein droit

Dès les premiers arbres abattus
Pour les familles qu'il fallait abriter
Les chefs de deux tribus
Vinrent à nous avec curiosité
Il s'amusèrent grandement
De nos attelages, de nos outils
Qu'ils n'avaient jamais vus avant
Que les colons ne viennent pas ici

 

Ils se sont rassemblés
Un interprète assis à leurs côtés
Le priant de demander
« Par quelle autorité vous vous installez? »
« Québec a donné le droit
À condition de tout arpenter
Et d'occuper tous les endroits
Qui deviendront notre propriété »

C'était une magnifique contrée-é-e
Au Nord de la rivière des Ottawa
Des sentiers que nous avons portagés
Qu'il faut céder au nouveau Roi

Dès les premières années
Cinq cents arpents ont été défrichés
Trois moulins furent érigés
Quatre boutiques pour les commodités
Le chanvre, le bois, le grain
La tannerie et la forgerie
Pour nous permettre enfin
D'acquérir notre autonomie

Ces forêts à exploiter
Et la Grande Rivière à notre portée
Du bois à transporter
Jusqu'à Québec pour le vendre au marché
J'ai défié le Long-Sault
Les cageux ont navigué
Jusqu'à mille grands trains de billots
Et notre essor fut ainsi assuré

 

C'est une magnifique contrée-é-e
Au Nord de la rivière des Ottawa
Une colonie a été développée
Avec courage et forces de bras


Devant la Chambre d'assemblée
Nous sommes venus afin de présenter
Les requêtes des habitants
Qui vivent à l'ouest du fleuve Saint-Laurent
Avec Joseph Papineau
J'ai beaucoup travaillé
Pour que les chemins et les cours d'eau
Servent de liens à nous si éloignés

Nous voulons une Cour de Justice
Et un député pour nous représenter
Des outils qui nous garantissent
Que nous puissions enfin nous gouverner
Et pour les chemins et les ponts
Laissés sans améliorations
Si vous continuez à nous négliger
C'est par l'autre rive que vous nous visiterez

C'est une magnifique contrée-é-e
Au Nord de la rivière des Ottawa
L'Outaouais doit être source de fierté
Pour l'avenir des Canadas