L'identité locale aux côtés d'une Capitale

Depuis l'avènement de la Capitale fédérale canadienne, la ville de Hull a subi de nombreuses et d'importantes transformations, autant en matière d'aménagement du tissu urbain qu'au niveau des activités économiques. L'impact de ces influences contribuèrent grandement à la disparition d'acquis pourtant représentatifs d'un patrimoine local et régional authentiquement hullois, outaouais et québécois.

C'est dans ce contexte que l'Institut d'histoire et de recherche sur l'Outaouais inc. a entrepris, avec la Ville de Hull, une seconde publication de son périodique, la revue Outaouais. Le document, sans prétention d'exhaustivité, regroupe une série de huit textes sélectionnés parmi ceux disponibles et inédits, reliés à des matières qui font partie d'un passé révolu pour la vile de Hull. On y retrouve entre autres l'histoire d'une fabrique de haches, une histoire paroissiale, la présence des Soeurs grises de la Croix, des Frères des écoles chrétiennes, une histoire du théâtre, et même d'un poète.

Le document présente aussi un circuit patrimonial, par lequel il est possible de retracer une suite de sites pour la plupart disparus, dans le pourtour de la Promenade du Portage.

Auteur-e : Collectif sous la direction de M. Luc Villemaire
Titre : Outaouais " Le Hull disparu "
Lieu d'édition : Hull (Québec)
Éditeur : Institut d'histoire et de recherche sur l'Outaouais inc.
Année d'édition : 1988
I.S.S.N. : 0831-5736
Spécifications : 89 pages format 8,5" X 11"
Prix au détail : 10 $

Faites parvenir vos commandes avec les sommes requises, en y incluant des frais de port et de manutention de l'ordre de 1,50 $.